RDC : Entre rêve et scepticisme, des universitaires congolais découvrent les CLOM/MOOC.

Moockin1

Quelques orateurs du jour et une vue du public qui a participé à cet événement

Une sensibilisation de plus pour l’enseignement ouvert et à distance en RDC

Ce samedi 16 novembre 2013, une centaine d’universitaires congolais se donnent rendez-vous au Campus numérique francophone de Kinshasa. Des enseignants, des chercheurs, des étudiants ainsi que quelques professionnels sont venus, la plupart sur invitation, écouter plusieurs orateurs leur parler des MOOC (Massive Open On line Courses)  en anglais ou CLOM (Cours en ligne Ouverts et Massifs) en français. L’événement vaut son pesant d’or. Le concept de MOOC est une réalité totalement ou presque encore inconnue en RDC. Le plateau des organisateurs est relevé. Il s’agit du service d’information de l’Ambassade des Etats Unis à Kinshasa en collaboration avec le bureau de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) de Kinshasa, l’Association des anciens étudiants en formation ouverte et à distance de la RDC (AE-FOAD-RDC),  le Comité national de l’enseignement ouvert et à distance (CNEOD) congolais et Altitude Concept une Sprl congolaise versée dans la pratique des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Comme c’est souvent le cas, face à la démission des pouvoirs publics congolais, des telles initiatives novatrices sont la suite…