Un hymne improvisé dédié aux TIC, c’est poèTIC. Je l’ai aimé


Voici un poème improvisé de Franck Otete, un ancien collègue de formation, dédié aux technologies de l’information et de la communication (TIC). Ce matin, au gré de mes clics de souris quotidiens, je l’ai retrouvé archivé sur mon eduportfolio. Ce poème tracte quelques unes des vertus reconnues aux TIC surtout dans le contexte éducatif : mutualisation et partage des connaissances, convivialité, resserrement des liens, amour et esprit de travail en équipe, etc.. Je l’ai aimé. Vous également, après l’avoir lu, l’aimerez aussi peut-être.

POETIC4UN POÈME POUR LES TIC…A QUOI CELA RIME-T-IL ?

TIC

Le contexte

Octobre 2008, nous sommes 15 apprenants de l’Afrique centrale à valider un diplôme de master en intégration pédagogique des TIC dans le cadre d’une formation ouverte et à distance (FOAD) organisée par l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) et offerte par la faculté des sciences de l’éducation de l’université canadienne de Montréal, dans son micro-programme d’intégration pédagogique des TIC. Puisque la formation est orientée spécialement aux ressortissants de l’Afrique centrale, nous sommes donc originaires du Gabon, du Congo-Brazzaville ou de la République démocratique du Congo.

Nos profils d’origine sont diversifiés : avocats, enseignants, enseignant-documentalistes et médecins. L’enseignement reste néanmoins le dénominateur commun qui nous rassemble. Nos formateurs Thierry Karsenty et Normand Roy sont canadiens. Le coordonnateur et tuteur de la formation est actuellement docteur en psychopédagogie de l’UdeM, le Camerounais Salomon Tchameni Ngamo alors doctorant. 

Au mode e-learning initial de la formation, les concepteurs de la formation ont accouplé deux séances de e-blended learning. La première est assurée, en début de formation, en octobre 2007, pendant cinq jours, au Campus numérique francophone de Kinshasa. La deuxième, en fin de formation, au Campus numérique francophone de l’université Marien Ngouabi de Brazzaville, en octobre 2008. Entre les deux séances e-blended, c’est parfois la galère du délestage de l’électricité, c’est forcément l’assiduité à un programme très serré, c’est un travail harassant exigeant énormément d’autodiscipline et de sacrifices qui auront sensiblement réduit nos temps de loisirs pendant 12 mois.

C’est aussi et surtout, un moment exaltant de convivialité, de partage et de mutualisation des connaissances, de travail personnel et en équipe qui aura brisé moult distances et entretenu des liens assidus entre les apprenants et les enseignants. A la fin de la formation, un récipiendaire, Frank Otete, un poète qui s’est, certainement trompé de métier en choisissant celui de médecin, résume dans ce beau poème improvisé, toutes les joies partagées en commun à l’occasion de cette formation. Je l’aime vraiment … ce poème, parce que je le trouve vraiment poèTIC.

Le poème 

POETICA

TIC PoéTIC

 (De Montéal à Kinshasa/Brazzaville)

On me parla jadis de l’informaTIC

Mais sans insistance

C’était dramaTIC

Et sans assistance

Mais aujourd’hui de façon pragmaTIC

J’ai pris connaissance

De l’usage des TIC

J’acquiers une puissance

Qui me rend praTIC

Et prolonge mes sens,

Pour ne plus rester staTIC

Et facilement je diffuserai mes connaissances

Même au delà de l’AtlanTIC

Ainsi j’en ferai croissance

A partir des Congo Brazza et DémocraTIC

Car sans TIC, Thierry Karsenti, Salomon et Roy Normand

Garderaient leur sagesse royale

A eux seuls au Nord, mais, c’est fantasTIC

Ils l’amènent bien au-delà de leur Mont Royal. 

                           

Eh oui. Si, à la fin de la lecture vous acceptiez et avouiez avec  moi que c’est vraiment Poètic, cet hymne improvisé aux technologies de l’information et de la communication, vous n’auriez, à coup sûr, pas du tout tort.

 

The following two tabs change content below.
laackater
Je suis Congolais de la RDC. Je réside à Kinshasa. J'enseigne à l'université. Je suis de la génération grisonnante, mais féru des nouvelles technologies de l'information et de la communication. Je m'intéresse particulièrement aux technologies éducatives

4 commentaires

    • laackater

      Dans l’espoir que la pénétration des TIC en Afrique ne reste pas qu’un simple vœu hipothéTIC tant que persisteront encore les conditions drasTIC à cette pénétration, je te salue Deb et te souhaite déjà un très bon voyage sur Abidjan. Moi, je prendrai certainement le prochain vol de Mondoblog… Ah.. Ah..

  1. En effet cher Hypolyte,
    Tu sais bien titiller les fanaTIC
    Par cette publication
    Brandissant cette oeuvre hypotheTIC
    Pour une large implication
    Quelle maieuTIC!
    Un bon test d’application.
    Merci Hypolyte.

    • laackater

      Je retrouve là, le fantasTIC Franck aux propos toujours si sublimes qui savent rendre my(th)TIC des réalités qui n’ont rien de mysTIC. Je te salue Franck

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *