A l’école, le harcèlement sexuel scolaire « inversé »disculpe l’enseignant

On parle aujourd’hui de manière récurrente, de “classe inversée“ pour invoquer, en pédagogie, un concept directement dérivé de la “flipped classroom“ anglo-américain qui met, dorénavant, au-devant une approche pédagogique nouvelle qui inverse la nature des activités de l’enseignant et modifie les rôles traditionnels d’apprentissage de l’apprenant à l’école. Ce billet ne donne pas les détails et ne fait ni le plaidoyer, ni le blâme de ce principe pédagogique nouveau qui, à ne point en douter, compte aussi bien ses amateurs que ses pourfendeurs. L’allusion à la métaphore de la classe inversée ne nous sert ici que de prétexte pour évoquer plutôt un autre phénomène tout aussi récurent qui s’observe en éducation : celui du harcèlement scolaire. la suite…